Maison Cocteau

En 1947, Jean Cocteau qui souhaite fuir l’effervescence de la vie parisienne, choisit de s’installer à Milly-la-Forêt avec l’acteur Jean Marais. Sa maison est une ancienne dépendance du Château de la Bonde, ancienne propriété de l’amiral Louis Malet de Graville au XVème siècle.

Il y passera les dix-sept dernières années de sa vie avec son compagnon Edouard Dermit, dit "Doudou" qui a entretenu la demeure et préservé ses œuvres jusqu’à sa mort en 1995.
Pierre Bergé, président de l’association Maison de Jean Cocteau à Milly-la-Forêt et ami de toujours, achète la maison en 2002, avec l’aide du Conseil général de l’Essonne et du Conseil régional d’Ile-de-France. La maison de Jean Cocteau est aujourd’hui un musée dont le jardin invite également à la découverte.
La scénographie réalisée par Dominique Païni et Nathalie Crinière, permet à la fois de découvrir l’intimité de l’artiste, avec trois pièces reconstituées : le grand salon où l’on admire une toile magistrale de Christian Bérard, la chambre et le bureau, avec les meubles d’origine.
Tout au long de la visite, vous découvrirez également des photographies de sa vie mais certaines de ses œuvres (écriture, dessin).

Pour le cinquantième anniversaire de sa mort (1963-2013), le musée lui a rendu hommage en organisant une présentation de ses œuvres au 1er étage de sa demeure milliacoise. Depuis le 1er mars, découvrez la nouvelle exposition « 14-18 : la Grande Parade ».

Profitez de cette visite pour (re)découvrir cet artiste et ses œuvres et vous recueillir à la Chapelle Saint-Blaise-des-Simples, dernière demeure de Jean Cocteau.

Plan du lieu géolocalisé