Jean

Le Jardin de Jean à Auvers-Saint-Georges

D’où vient votre passion pour le jardinage ?

« Ma passion pour le jardinage est innée. Dès mon plus jeune âge, j’aimais jardiner dans le jardin de mes parents et cela me vient probablement de mes gênes car mes origines du côté de mon père sont issues du milieu agricole. J’aime la nature et cela me permet de m’y intégrer en y ajoutant le plaisir de faire et voir pousser ce que, ensuite, nous pouvons manger sans se demander si cela est sain. » 

 

Pouvez-vous nous décrire votre jardin ?

« Lorsque je me suis marié, j’ai pu obtenir de mes parents un terrain d’environ 2 000 m² à 4 km de la maison. Je ne suis donc pas sur place et cela peut poser quelques petits problèmes mais je m’y suis adapté. J’ai pu enfin m’y exprimer. Cette surface est assez grande surtout lorsqu’il faut l’entretenir tout en travaillant ! J’ai consacré environ 800 m² pour le potager et le reste au verger et à la prairie. Le soir, après le travail, je venais m’en occuper, cueillir quotidiennement les haricots par exemple et arroser jusqu’à la tombée de la nuit ce qui faisait des journées longues. Depuis que je suis en retraite, je peux mieux m’y consacrer et y apporter tous les soins qu’il faut, et il en faut ! Je cultive en bio tout ce qui est nécessaire à notre famille car nous avons trois enfants et six petits-enfants. L’été, j’ai même des excédents qui sont aussi partagés avec les amis et les visiteurs de passage… »

 

Auriez-vous une astuce/un conseil de jardinier à communiquer aux amateurs de jardin ?

« Il faut encourager les jeunes à faire du jardin. Un conseil, c’est de ne pas se décourager car on a parfois des échecs mais on apprend de ses échecs et moi-même, après plus de 40 ans de jardinage, j’apprends tous les ans quelque chose. De plus, il faut soigner son jardin comme un enfant. Il faut s’en occuper continuellement, intervenir s’il est menacé, le soigner, lui donner à boire s’il fait sec et en retour on peut avoir le plaisir de le voir vous sourire avec ses fleurs sa vitalité et, enfin, profiter du fruit de notre travail. Le jardinage est le meilleur sport car il fait appel à toutes les parties du corps et même à la réflexion. »